Selon Statistiques Canada, entre 1980 et 2007[1], l’espérance de vie à la naissance a augmenté d’environ 6 ans chez les hommes et 4 ans chez les femmes. Pour un couple de 65 ans, la probabilité que l’un d’eux atteigne 94 ans est de 25 %.

Comme nous vivons plus longtemps, l’augmentation du coût de la vie peut avoir un impact important sur les revenus de retraite lorsque ceux-ci ne sont pas entièrement indexés.

Une inflation élevée comme celle que le Canada a connue dans les années 1970 est peu probable, mais même une inflation modeste risque de diminuer considérablement le pouvoir d’achat des retraités tel qu’illustré au tableau suivant :

 

retraite

 

D’un autre côté, certains aspects peuvent jouer en notre faveur. Tout d’abord, les régimes d’état (le régime des rentes du Québec et la sécurité de la vieillesse) offrent une indexation, et c’est également le cas de certains régimes de rentes de l’employeur.  De plus, nous avons observé que certaines dépenses diminuent avec le temps. C’est le cas des frais reliés aux voyages.

Cela étant dit, une bonne préparation à la retraite est primordiale afin de tenir compte de tous les éléments précités.



[1] L’institut canadien des actuaires, table UP-94

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *